De l’incident…

Un travail en noir, blanc et or, semblable à des paysages ; des « No man’s land » qui jouent sur les vides et les pleins…

Avec un premier outil: l’encre, qu’elle soit travaillée sur calque et encadrée de plexiglas (de manière à jouer avec la lumière et les transparences) ou bien sur papier de chine marouflé sur carton.

Avec l’acrylique, utilisée à différentes dilutions puis posée sur des toiles sablées ou non, j’expérimente d’autres sensations. Surveillant le temps de séchage, j’interviens au moyen d’un jet d’eau pour décaper les parties qui ne sont pas encore sèches. Des vides se créent, sur lesquels elle intervient à nouveau et cela jusqu’à ce que le tableau s’équilibre. Je recherche avec l’acrylique l’effet de surprise qui découle du travail de l’encre, d’où l’utilisation du lavis…

Provoquer l’accident et jouer avec…

Parcours Artistique…

Après avoir obtenu une Maîtrise lettres modernes spécialisées à la Sorbonne (spécialisation Art et communication), sa première exposition au public date de 2002 lors du « MusicArt d’Enghien », suivi d’une performances fresque, deux ans plus tard, commande de la ville. Elle est depuis affiliée à la Maison des Artistes et a son atelier dans le quartier de l’hermitage à Pontoise.


Des expositions collectives

Un Cycle d’Art contemporain à la résidence du Boisquillon, l’Espace des Calandres à Eragny avec l’association ArtChauve , l’Espace SaintPierre à Senlis, le Salon Manganèse, le Grisy Code, le Château de Gency dans le cadre des journées du patrimoine, Les Jardins de Montagny, les Boutiq’art de Gisors, Promenade dans l’art d’aujourd’hui à Auvers sur Oise…

En 2012 et 2013, le Salon ArtAbordable de La Bellevilloise à Paris, les 24 Heures de l’Art de Courdimanche, du mécénat avec l’entreprise Monti Peintures…

Et plus récemment, Oksebo au Château de la Roche Guyon, ainsi que plusieurs expositions au sein du collectif d’artistes auversois GRAP’s à la Galerie d’Art Contemporain d’Auvers.

Et des expositions personnelles…

Le Carreau de Cergy, la galerie Mezières à Eaubonne, la Galerie Librairie La 23eme Marche à Auvers sur Oise, l’Hôtel de Monthiers à Pontoise, le Centre culturel de Jouy le Moutier, et plus récemment, l’inauguration de la Bibliothèque des Dames GIlles à Vauréal…

Parallèlement, Isabelle a été intervenante dans les écoles pour Mémoire de l’avenir, association parisienne; et a participé aux comités de pilotage et jurys du salon Manganèse à Vauréal – dont elle a assuré l’accueil et les visites guidées pour les scolaires- Elle intervient régulièrement pour les villes du Val d’Oise  dans le cadre d’actions culturelles…